Saviez-vous que l’omniprésence des écrans engendre plusieurs problèmes chez les enfants?

 

 

 

Que ce soit la télévision, les jeux vidéos ou la tablette, l’écran est un capteur d’attention. Celui-ci surstimule l’attention non-volontaire ce qui fatigue la capacité attentionnelle avant même d’arriver en classe. En plus d’empêcher une bonne communication et de pouvoir parler avec l’enfant, le contenu anxiogène de certains programmes ou jeux a des répercussions sur le comportement et la gestion des émotions chez l’enfant.

 

 

 

De sucroit, l’écran brime le sommeil et peut engendrer une diminution de l’apprentissage au niveau du langage et du vocabulaire chez les petits.

 

 

 

Bref, évitez les écrans le matin, durant les repas, avant le dodo et surtout dans la chambre!

 

 

 

     

 

    

 

 

 

🚫 PAS D’ÉCRAN LE MATIN

 

 

 

Les écrans, que ce soit la télévision, les jeux vidéos ou la tablette, sont des capteurs d’attention. Cependant, l’attention est primordiale pour l’apprentissage scolaire. L’écran sur-stimule l’attention non volontaire. L’enfant est alors capté par les stimulis visuels et sonores ultra rapides, changeant à l’écran. Son attention s’épuise au bout de 15 minutes.

 

 

 

Lorsque l’enfant regarde un écran le matin, il fatigue son système attentionnel avant d’arriver en classe. Il n’arrive donc plus à se concentrer une fois sur les bancs d’école.

 

 

 

 

 

🚫 PAS D’ÉCRAN DURANT LES REPAS

 

 

 

La télévision allumée durant les repas familiaux empêche votre enfant de vous parler et que vous puissez avoir des discussions. Un enfant qui grandit avec une télévision allumée en permanence aura un vocabulaire moins riche. Chez les enfants de 15 mois à 4 ans, 2 heures de télévision quotidienne engendre de retard du langage.

 

 

 

Le contenu anxiogène de certains programmes à des répercussions sur le comportement et la gestion des émotions de l’enfant.

 

 

 

 

 

🚫 PAS D’ÉCRAN AVANT DE DORMIR

 

 

 

Le sommeil qui se forme avec les dernières images perçues sera de moins bonne qualité car l’image animée, même adaptée, n’est pas une activité calmante pour le cerveau de l’enfant. Elle est trop stimulante émotionnellement.

 

 

 

De plus, l’écran diffuse de la lumière bleu qui inhibe la mélatonine, hormone régulatrice du sommeil.

 

 

 

 

 

🚫 PAS D’ÉCRAN DANS LA CHAMBRE

 

 

 

La présence d’un écran dans la chambre diminue les autres activités plus constructives. Sans écran, l’enfant apprend à développer des compétences essentielles, activités sensori-motrices, jeux à faire semblant, jeux symboliques, etc.

 

 

 

Source : Centre médico-psychologique de Noisy-le-Grand, Sabine Duflo, psychologue clinicienne

 

 

 

 

 

 

Véronique Leblanc, fondatrice de Simplicité familiale offre des formations en ligne et des conférences afin que les parents puissent gérer les écrans avec facilité.  Et les enfants vivent moins de frustration face à la limite imposée.  

 

 

 

 

 

Guide pour alléger le quotidien

Faire des listes qui s'allongent sans cesse... Ca vous dit quelque chose?
Vivez
 des journées intenses tout en vous épanouissant!

Succès! Vous recevrez bientôt votre guide