Comment je gère la fibromyalgie ?

Comment je gère la fibromyalgie ?

Comment j’ai réussi à soulagé ma fibromyalgie ?

Je connais la dépression, le côlon irritable, les douleurs chroniques et la fatigue…

Il y avait une petite flamme à l’intérieur de moi qui me disait de garder espoir. Que ça ne se pouvait pas. Que je n’allais pas passer ma vie comme ça, à souffrir dans ma tête et dans mon corps, à tenter de « gérer la misère ». J’avais 33 ans lorsque j’ai enfin trouvé ce qui allait me permettre d’être bien avec moi-même.

Depuis plusieurs années, je vivais l’enfer. Je n’y comprenais rien, moi qui faisais tout pour être en santé. Pourquoi tout ça ? Pourquoi se lever avec un niveau d’énergie sous zéro ? Pourquoi souffrir tout le temps ? En position assise, debout,  en restant couchée avec des étourdissements et un mal de tête épouvantable. Je supportais à peine mes vêtements, car j’avais des douleurs aiguës aux nerfs (nerfs sciatiques, entre autres).  L’ensemble des symptômes m’empêchaient de cuisiner… car même ma vision était embrouillée !

Comment m’occuper de mes deux bébés alors que je ne m’endurais pas moi-même ?

J’ai tout essayé !

En plus de la médecine traditionnelle, j’ai reçu plusieurs traitements d’ostéopathie, de physiothérapie, d’accupuncture, ergothérapie, etc. Je consommais des aliments biologiques, vivants et j’étais suivie par une homéopathe. J’ai aussi tenté l’alimentation hypotoxique pendant plusieurs mois. Je prenais des marches de quelques minutes si mon corps me le permettait.

Malheureusement, dans mon cas, les bénéfices étaient très éphémères et cela m’a épuisée moralement et physiquement.

Je n’avais qu’une idée en tête : cesser de survivre pour vivre. Les experts ont tenté de me décourager alors qu’ils n’avaient jamais vécu  ces maladies de l’intérieur. J’ai poursuivi ma démarche en écoutant ma petite voix intérieure.

Plus jamais ça !

Guide pour alléger le quotidien. Outil gratuit.

C’état ma dernière chance : J’ai travaillé sur moi-même plusieurs années en m’engageant sur le chemin dune vie moins compliquée, moins pénible, sans étourdissement, douleur ou fatigue. J’ai aussi reçu les Access Bars® et du coaching.  Être accompagnée dans ma démarche a été essentiel pour moi.  J’ai aussi commencé la technique de mise en forme Essentrics(R) pour retrouver une force musculaire, un cycle de sommeil régulier et ma joie de vivre ! 

J’ai réapproprié mon corps tranquillement, un jour à la fois. J’ai pris conscience des mémoires individuelles, des mémoires transgénérationnelles et des programmations. J’ai effectué plusieurs changements dans ma vie, tel que quitté mon poste permanent.

 

Je suis passée par là.

Je connais les véritables tempêtes et je témoigne afin d’encourager ceux qui désirent vivre autrement. Le quotidien n’a pas à être lourd. Mon expérience confirme qu’un changement vers une vie plus harmonieuse est réalisable, malgré les nombreuses années sombres.  Peu importe la situation de départ : c’est possible. Bien sûr, changer nécessite confiance, détermination, courage et espoir, mais je souhaite que chacun puisse utiliser sa petite flamme pour choisir sa vie.

Maintenant, j’apprécie les vagues de l’existence et le cadeau des épreuves… qui ne sont en fait qu’un passage vers autre chose. J’utilise de merveilleux outils qui m’ont transformée et qui continuent de me faire évoluer. Je continue de prendre soin de moi et de bien m’alimenter.  Je profite de la vie, tout simplement. Je peux enfin apprécier les moments avec mes enfants : manger en famille, aller à la chasse aux sauterelles, “jaser” dans le lit avant qu’ils s’endorment, sourire lorsqu’ils font les petits comiques… Disons que je n’ai pas toujours été comme ça !

Je souhaite que chaque individu trouve ce qui le soulage pour vivre une vie légère et heureuse.

C’est à mon tour de tendre la main aux enfants et adultes qui sont prêts à s’offrir un meilleur quotidien.  J’ai le privilège d’accompagner avec empathie, connaissances et passion, ceux qui comme moi, sont prêts à se libérer de leur fardeau, à s’épanouir et à choisir le chemin de la simplicité…

Merci la vie.

Véronique Leblanc est coach, conférencière et facilitatrice. Elle a fondé Ose te libérer pour promouvoir un mode de vie sain et bienveillant.

Contactez-nous !

10 avantages au minimalisme des jouets

10 avantages au minimalisme des jouets

Il y a plusieurs avantages à viser le minimalisme des jouets.

En se libérant des jouets qui ne rentrent plus dans le coffre, de ceux qui sont brisés, délaissés ou bruyants, Lorsque les comptoirs, les murs et les planchers sont moins chargés. L’espace est désencombré et cela a des avantages pour vous et pour vos enfants !

1-Les enfants ont davantage d’espace pour bouger et pour créer (essentiels au développement).  

2-L’enfant aura plus de facilité à se concentrer sur sa tâche (ex : brosser ses dents, faire ses devoirs).

3-L’enfant aura accès à ses propres ressources : créativité, questionnement, curiosité…

4-Il se mettra à se confier à vous (hey, tu sais quoi maman, l’enseignante a dit que…). 

5-Il sera davantage intéressé par ses propres jouets.

6-Il pourra aussi porter son attention à la bonne place, au bon moment.

7-Le rangement sera allégé (moins décourageant aussi).

8- C’est toute la maison qui devient plus paisible pour les sens.

9-Moins de conflits entre frères et soeurs.

10-Le niveau d’hormones de stress sera moins élevé : l’endormissement sera moins difficile le soir !

Les grands gagnants.

Vivre simplement est bénéfique pour toute la famille. Maman a moins besoin de répéter de ranger les jouets. Elle profite de petits moments de détente, car les enfants jouent seuls…  Mais ce sont surtout les enfants sont les grands gagnants, car leur cerveau est en développement. L’espace libéré permet à l’enfant de se retrouver et de mieux gérer ses émotions.

8 actions concrètes pour des enfants moins distraits. Téléchargez le pdf ici.

 
Véronique Leblanc a fondé Simplicité familiale pour promouvoir un mode de vie sain. Son approche fait vivre la joie dans nos foyers.  Elle permet à chacun de se libérer des croyances limitantes.

 

 

 

 

Trop de pensées ? Voici un truc simple.

Est-ce que ça vous arrive de vivre des moments de découragement, de craintes, de peurs ?

Je vous présente un truc inspiré du cinéma pour contrer des pensées qui s’emballent.

Qu’est-ce qui se produit ? Vous commencez à vous faire de belles petites images mentales du pire scénario catastrophique qui pourraient arriver, vous commencez à percevoir de l’anxiété, de la frustration, de la peur, etc.

Ce petit scénario que votre cerveau est en train de créer est dû à une surchauffe de votre cerveau limbique, car il veut t’éviter la douleur et la souffrance et sans t’en rendre compte, tu es rendu dans le futur en train de paniquer au lieu de rester concentrer sur le moment présent.

Photo de Véronique Juneau - Libératrice de chaînes.

Alors, jouons avec lui. Il veut un scénario ? Interrompt son schéma de pensées par ce simple truc.

Fais le décompte :

5
4
3
2
1

Coupé !

 

Cinq secondes : c’est le temps d’arrêter les pensées limitantes et d’arrêter de tourner en rond comme un petit hamster.

Rappelle-toi que ton cerveau ne peut pas penser à deux choses en même temps.

Profite s’en aussi pour prendre de grandes et profondes respirations, redresse-toi, change ton énergie et continue jusqu’à ce débordement émotif qui te fait souffrir s’arrête.

Sur ce, j’ai des petits décomptes à faire moi là là aujourd’hui 😁

Par Véronique Juneau, Libératrice de chaînes

Corps, qu’est-ce que tu aimerais ?

Corps, qu’est-ce que tu aimerais ?

Et s’il suffisait de faire une chose par jour pour vous sentir plus léger?

En tant qu’être humain, j’ai un profond désir de contribuer à offrir plus de légèreté dans ce monde.
En tant qu’être humain pratiquant la physiothérapie, j’aimerais vraiment que les gens développent plus d’aisance et un peu moins de souffrance dans leur corps.

Et s’il suffisait de poser une question par jour pour changer la relation au corps ?

Y avez-vous déjà pensé?

Une seule question.
Qui changerait tout.

Corps qu’est-ce que tu aimerais?

Je sais, je sais.

Vous allez dire que c’est complètement ridicule.
Ne l’essayez surtout pas, ça pourrait devenir beaucoup trop facile d’être en vie et surtout devenir un peu moins souffrant pour vous.

Alors je vous propose ceci pour apprendre à poser des questions.

Le matin en vous levant, posez cette question : corps est-ce que tu aimerais boire un café ce matin?

Ehhhh une seconde, j’ai oublié de vous mentionnez en premier lieu que vous fonctionnez probablement à partir de votre pilote automatique depuis les 10-20-30-40 dernières années, donc vous n’entendrez surement pas la réponse de votre corps.

Savez-vous que le corps communique d’une autre façon?

Gut feeling, douleur, présentiment, frissons, être sur un nuage, avoir des papillons dans l’estomac… légèreté …. lourdeur
Ce sont tous des messages du corps.

Un corps ça ne parle pas, ça ressent !

Donc, le matin, éteignez votre pilote automatique et demandez donc à votre corps s’il a envie de café ce matin?

Ça devient léger?
Génial, prenez-en un

Ça devient lourd?
Quoi d’autre aimerais-tu ce matin?

Un thé? De l’eau? Du jus? Rien?
Qu’est-ce qui est léger pour LUI ce matin ?

Happy body, happy life !

Et vous savez quoi, vous pouvez lui demander pour pas mal tout aussi.
Ce qu’il a envie de manger, ce qu’il a envie de mettre, ce qu’il a envie comme mouvement aujourd’hui.

Vous allez réaliser le nombre de chose que vous faites sans jamais rien lui demander. 😬

Ah j’oubliais …
Vous pouvez aussi ajouter un petit : merci 🙏🏻 de me supporter malgré tout ce que je te fais endurer depuis toutes ces années.Ça devrait aider aussi.
Have way more fun than you are supposed to.

Marie
Xoxo

Marie-Ève Boyer Rémillard est une joyeuse physiothérapeute. Elle est également facilitatrice de Bars.

Ode à la joie

Ode à la joie

“Tout de la vie me vient avec aisance, joie et gloire”

Il y a des jours où je n’ai plus envie.
Il y a des jours où je n’y crois plus.
Il y a des jours où j’ai envie de tout envoyer balader.
Il y a des jours où me réfugier sur une île déserte est une option plus qu’alléchante.

Il y a des jours où je trouve que je n’en fais pas assez.
Il y a des jours où râler est mon activité préférée.
Il y a des jours où je me trouve pas assez bien.
Il y a des jours où j’ai envie de pleurer pour un rien.

Il y a des jours et il y en aura encore.

Je pourrais choisir de me juger d’avoir des jours comme ça, je pourrais choisir de me dire que c’est pas normal. Que je devrais être au top en permanence, que je devrais être heureuse chaque minute, que je devrais jouir chaque seconde de ma vie. Tout le temps.

Je pourrais mais je choisis autre chose. Je choisis de regarder ces jours, de les vivre et de les célébrer même si ce n’est pas glamour car ils font partie de la vie. Je choisis de les reconnaître et de les accueillir. “Tout de la vie me vient avec aisance, joie et gloire”. TOUT. Même le moche.

TOUT. Sans s’accrocher, sans se perdre dedans, sans m’oublier. TOUT.

Une ode à la Vie que j’insuffle et que je souffle.

 
Céline Lecrompt Jivona. Naturopathe et facilitatrice Access Bars
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Guide pour alléger le quotidien

Faire des listes qui s'allongent sans cesse... Ca vous dit quelque chose?
Vivez
 des journées intenses tout en vous épanouissant!

Succès! Vous recevrez bientôt votre guide