Pourquoi tu ne joues pas maman ?

Pourquoi tu ne joues pas maman ?

Je suis une maman comme les autres et je désire le mieux pour mes enfants. 

Je suis celle qui pense à tout ! Celle qui s’assure que la routine est respectée et qu’il n’y a pas de retard à l’horaire pour que les enfants soient en forme à l’école.  Celle qui veille à ce qu’ils portent leur chapeau avant de mettre le pied dehors. Celle qui s’assure qu’il y ait toujours des petites collations santé.

Mais, il y a une chose que je n’avais pas compris.

Mes enfants se nourrissent de ma présence, de qui je suis  Oui, bien sûr, ils ont besoin de certains éléments de base (un toit, des vêtements, des aliments). Oui, ils ont besoin que je pose des limites bienveillantes, que j’établisse une routine stable. Mais, ils n’ont pas besoin d’une maman qui s’oublie, qui ne vit pas ses passions, qui ne s’amuse plus.

Qu’est-ce qui est le plus important ?

C’est en étant forcée de m’arrêter que j’ai commencé à voir les choses différemment.  J’ai pris conscience que mes valeurs fondamentales ne guidaient pas mes actions.  Qu’est-ce que je voulais transmettre à mes enfants ?  Qui suis-je vraiment, avant d’être une maman ?  J’étais en train de m’oublier sous prétexte que mon rôle est sérieux et important.  Je me suis posée ces questions quotidiennement :

  • Est-ce que je désire qu’ils se rappellent de moi comme une personne organisée et ponctuelle, ou quelqu’un qui est aussi capable de relaxer et de rire ?
  • Que peut-il arriver de dramatique si l’heure de la routine n’est pas respectée ?  Est-ce que je peux me permettre de me détendre pour quelques minutes ?
  • Quelle est l’importance d’un repas « déséquilibré »  sur leur santé globale ?
  • Quels bons moments pouvons-nous passer ensemble ?

Toute ma perception de mon rôle a changé !

D’abord, j’ai dû m’imposer des petits cinq minutes de jeux avec les enfants. Comme le travail d’une maman n’est jamais terminé, j’ai pris volontairement ce temps.  Puis, cela est devenu est habitude… qui m’apprend à lâcher prise et à profiter du moment présent ! 

J’ai compris que mes enfants n’avaient pas besoin de vivre la « perfection » et que de vivre avec une maman heureuse était la meilleure façon de les encourager à s’écouter, à suivre ce qui les fait vibrer et à rester les merveilleuses personnes qu’ils sont déjà !

 

Véronique Leblanc est conférencière, coach de vie et fondatrice de Simplicité familiale. Elle vise la promotion d’un mode de vie sain et bienveillant.

 

Un outil gratuit à télécharger : La liste qui fait du bien!

10 signes qu’il faut lâcher prise.

10 signes qu’il faut lâcher prise.

Lorsque nous sommes une maman, les responsabilités peuvent être lourdes.  À l’entretien de la maison, s’ajoute les soins aux enfants.  La charge mentale peut vous empêcher de profiter de la joie du moment présent.

Voici les 10 signes qu’il est temps de lâcher-prise et d’alléger le quotidien :
  1. Nous ressentons de la colère en pensant : “Je voudrais qu’il en fasse autant pour moi que j’en fais pour lui.”
  2. Nous pensons aux tâches domestiques (la fameuse liste) à l’extérieur de la maison en étant incapable de prioriser le moment présent.
  3. Nous ruminons les tâches à effectuer qui ne nous concernent pas. Par exemple, nous pensons à l’entretien de la piscine même si cette responsabilité a été distribuée à l’autre.
  4. Nous rappelons (ou textons) le conjoint pour lui dire quoi faire. Par exemple : “N’oublie pas d’appeler ta mère pour son anniversaire.”
  5. Lorsqu’il exécute une tâche, nous passons derrière lui pour qu’elle soit “bien” faite, c’est-à-dire à notre façon. L’habillement des enfants en est un exemple.
  6. Nous prévoyons tout à l’avance pendant notre absence.  Par exemple, nous avons préparé le souper comme s’il ne pouvait pas se débrouiller.
  7. Nous assumons la responsabilité de la majorité des activités au calendrier familial (fête, cours des enfants, payer les comptes).
  8. Nous ignorons les messages de notre corps qui nous indiquent de modifier certaines habitudes (fatigue, tension musculaire, lourdeur).
  9. Se prioriser et se déconnecter est difficile.  Le temps pour soi, sans être rejoignable par le travail ou les enfants, n’est pas envisageable.
  10. Il nous est insupportable de mettre de côté certaines conventions (faire son lit chaque matin, cuisiner le gâteau d’anniversaire).

 

Souvent, la charge mentale s’installe à notre insu. Bien qu’elle soit invisible, elle a des répercussions sur la santé mentale, physique et émotionnelle.  Le prise de conscience est le premier pas pour nous mobiliser et commencer à alléger.

 

Véronique Leblanc est coach de vie, conférencière et facilitatrice. Elle a fondé Simplicité familiale pour promouvoir un mode de vie sain et bienveillant.

 

Un outil gratuit à télécharger : La liste qui fait du bien!

Comment ça devient mieux que cela?

Comment ça devient mieux que cela?

Une simple question qui change la dynamique!

 
Il me fait plaisir de vous partager un outil tout simple que j’utilise tous les jours pour me sortir de ces situations ! Que ce soit dans ma vie professionnelle, dans ma vie personnelle ou en tant que maman, ce simple outil a changé ma façon de voir les problèmes! Voici quelques exemples :
  • Je ne suis plus capable.
  • Je suis manque de patience.
  • Je suis fatiguée.
  • Je m’en veux d’avoir crié.

 

Dans ces situations, je demande : “Comment ça devient mieux que cela ?” Vous me direz que ceci semble un peu étrange pour résoudre des problèmes et trouver des solutions concrètes… je m’explique !

Vous arrivez à la maison après une grosse journée de travail et plus d’une heure dans le traffic. En entrant, vous constatez que les manteaux des enfants traînent par terre, la vaisselle du matin n’a pas été ramassée et que plusieurs choses ne sont pas rangées (malgré vos demandes récurrentes). Le premier réfléxe est bien souvent de se fâcher, de rouspéter et de chicaner les enfants.

Est-ce que cette réaction contribue au mieux-être de tous ? Et si au lieu de cela, vous vous arrêtiez, preniez un grand respire et demandiez aux enfants : “Les enfants, venez constater avec moi.  Rien n’est ramassé, comment ça peut devenir mieux ?”

Nous constatons, nous nous posons la question ! Cette phrase nous permet de reprendre le contrôle sur nos émotions et nous faire sortir de la spirale négative et sans solution.  Nous n’avons pas à attendre de réponse, simplement à demander.

Sortir de la spirale.

Lorsque nous nous plaignons face à une situation qui nous agresse, nous ne sommes pas dans une énergie de changement, d’amélioration.  Nous tournons en rond et répétons les mêmes erreurs. Aucune solution n’est appliquée pour résoudre le problème. Nous restons dans une phase négative et sans résultat.  “Comment ça devient mieux que cela? permet de sortir de la fameuse spirale et nous pourrons entrevoir des pistes de solutions, des nouvelles possibilités! Nous nous rapprochons alors de notre objectif.

Cet outil s’applique très bien face aux enfants. Vous serez surpris de voir à quel point ceux-ci vont vouloir participer à trouver une solution. C’est la loi de donner et recevoir ! Nous peut également l’utiliser dans des situations positives, afin de démontrer aux enfants qu’il peut y avoir encore mieux ! Par exemple, lorsqu’il est satisfait de son examen.

Petit défi.

Je vous invite à intégrer cet outil simple dans votre vie et l’appliquer durant les sept prochains jours et de constater les changements… Vous allez voir comment une simple question peut tout changer dans la dynamique!  C’est un outil que j’ai découvert grâce à Access Consciousness(R).

Un petit truc pour ne pas l’oubliez :  mettez-vous des “post-it” un peu partout avec la question afin de vous rappeler de l’utiliser.

 

 

Véronique Leblanc est conférencière, coach et facilitatrice. Elle encourage un mode de vie sain et bienveillant pour les familles d’aujourd’hui.

 

 

Un outil gratuit à télécharger : La liste qui fait du bien!

Le souper sans stresser !

Le souper sans stresser !

Est-ce que le souper est un moment stressant pour vous?

Pour ma part, cela a déjà été un moment assez compliqué ! J’essayais de tout gérer en même temps.

J’ai toujours désiré que mes enfants se nourrissent convenablement et qu’ils mangent sainement. À travers les repas équilibrés et bio, je me mettais énormément de pression au niveau de la préparation des aliments. En même temps, lors de la préparation du souper, mes enfants avaient besoin de moi, donc je devais gérer le souper et les petits qui manquaient de patience et exprimaient leurs émotions !

Heureusement, j’ai découvert la façon de pouvoir lâcher prise dans ces moments. Je peux maintenant prioriser ce qui compte le plus pour un développement sain de mes enfants.

Il existe un besoin plus important que celui d’être nourri.

Pyramide de maslowConnaissez-vous la pyramide de Maslow ? Elle représente les besoins selon le niveau d’importance.  L’être humain a besoin d’être nourri, logé, vêtu…  Cependant, ces nécessités ne sont pas celles qui permettent à l’espèce de survivre…

Les recherches ont démontré que le besoin de proximité (être près les uns des autres) était prioritaire au besoin d’être nourri.

Une de ces recherches a démontré qu’en situation de stress, les souris ne pensaient plus à manger : la priorité devenant celle de proximité.  C’est aussi ce qui permettrait aux humains de survivre dans des conditions extrêmes (dans des camps de réfugiés, par exemple). Donc le besoin primaire de l’enfant, est de recevoir de l’affection, d’être proche du parent.  Celui-ci  réconforte et rassure l’enfant par sa présence calme. C’est ce qui fera en sorte qu’il aura un attachement sécurisant.

La faim de l’attachement est plus importante que la faim physique.

Lorsque mes soirées sont compliquées, que les enfants ne s’entendent pas ou bien qu’ils sont très émotifs,  je mets de côté le souper traditionnel et je passe du temps avec eux.  Je change le repas prévu par quelque chose de plus simple comme des céréales ou des sandwiches.

Qu’est-ce qui fonctionne en ce moment ?

Lorsque des situations stressantes se présentes, je pose ces questions : “Qu’est-ce qui fonctionne en ce moment ?”  “Quelle est la priorité pour le bon développement de mes enfants ?”

Je suis tout simplement l’énergie du moment présent et  j’évite du stress à toute la famille.

Véronique Leblanc est conférencière, coach et facilitatrice. Elle encourage un mode de vie sain et bienveillant pour les familles d’aujourd’hui.

 

Un outil gratuit à télécharger : La liste qui fait du bien!

La “Did List” : vous êtes une héroïne !

La “Did List” : vous êtes une héroïne !

Qu’avez-vous accompli aujourd’hui ?  Je suis certaine que c’est assez incroyable.  Une maman fait énormément de petites tâches dans une seule heure. Pensez à l’heure du souper…

Mais la liste ne fait que s’allonger, c’est la “To Do List”.  Quotidiennement, il y a des ajouts : acheter des nouveaux souliers, trouver un cadeau d’anniversaire, s’inscrire aux activités…. Il est impossible d’en voir la fin et de se sentir enfin alléger de cette fameuse charge mentale.

Et si vous faisiez une liste « à l’envers » ?

La liste à l’envers, la “Did List”, consiste à faire le bilan de la journée. Vous prenez conscience de tout ce que vous avez effectué aujourd’hui plutôt que de focaliser sur ce qu’il reste et sur ce qui s’ajoute.

Pour les trois prochains jours, je suggère d’en prendre conscience par écrit.  Il suffit de tout
noter, même ce qui vous semble banal ou normal tel que signer les examens des enfants, aller les chercher à l’école, préparer les collations, donner leurs vitamines.  Il suffit d’inclure toutes les tâches sans les juger. La question n’est pas : « Qu’est-ce que j’ai fait de bien ? »  Elle est  plutôt : « Qu’est-ce que j’ai accompli aujourd’hui ? »

Exemple de ce qu’une maman peut effectuer entre 7h et 7h10 ;

  • préparer le café
  • préparer les boîtes à lunch
  • préparer le petit déjeuner (le sien et celui des enfants)
  • donner la vitamine D
  • faire réciter les mots de vocabulaire
  • laver le comptoir

Vous remarquerez à quel point vous êtes formidable et efficace et vous pourrez célébrer ces réussites.  

Célébrer : prendre quelques secondes pour se féliciter, se faire vivre une émotion agréable qui nous donnera envie de répéter cette pensée ou cette action.  La célébration peut être aussi associée à un geste.  Par exemple : « Yé, j’ai réussi ! » en levant un bras dans les airs.

 

Vers la légèreté.

Vous êtes une héroïne de la vie quotidienne ! Il est temps d’avoir de la gratitude envers vous-même et de vous offrir ce petit moment de légèreté. Et c’est lorsque vous commencerez à approuver cette gratitude que les autres éprouveront également  de la gratitude et de la reconnaissance envers vous…

Véronique Leblanc est coach, conférencière et facilitatrice. Elle a fondé Simplicité familiale pour promouvoir un mode de vie sain et bienveillant.

 

Un outil gratuit à télécharger : La liste qui fait du bien!

X-Men

X-Men

Ma grande est une X-Men… c’est quoi ça ?

Ma fille est une enfant différente… tout simplement !  Elle a des capacités extraordinaires qui sont, dans notre société, reconnues comme des difficultés.  Les X-Men sont appelés affectueusement ainsi par Access Consciousness(R). Ce sont les enfants et adultes étiquetés TSA, TDAH, TOC ou handicapés.  Ce sont des personnes qui n’aiment pas être touchés, qui n’aiment pas regarder l’autre dans les yeux, qui ne sont pas très intéressés à communiquer.

Notre petite histoire.

Ma fille a une dysexécution des fonctions exécutives (lobe frontal) avec le tdah, le toc, la dyslexie, dysplasie et dyscalculie.  Ce qui fait qu’elle peut paraître assez compliquée.. et ajouter à tout ça un beau langage très coloré !

Bref, depuis qu’elle a 5 ans, je dois me battre pour avoir des services, car elle n’a pas de diagnostic assez précis pour le gouvernement. Comme elle ne cadre “nulle part”, on me dit clairement : “Désolé madame, on ne peut rien pour votre fille.”

Pour moi, il a toujours été clair que je n’allais jamais baisser les bras malgré ses difficultés et ses bêtises. C’est ma fille et je serai toujours là pour elle.

Une évolution inespérée !

Dernièrement, elle a passé tout près de la mort. Elle a été opérée d’urgence pour une grave infection à l’abdomen. Je vous passe les détails, mais depuis sa sortie de l’hôpital, je lui fais des séances d’Access Bars(R) de 20 minutes.  Depuis, il y a tout plein de petits miracles. D’ailleurs, avant de lui donner cette technique, elle refusait tout aide et surtout d’être touchée. Il y a déjà une grande évolution.  Ses actions démontrent davantage de gentillesse et de reconnaissance et je la trouve plus calme. Ma relation avec elle s’améliore de jour en jour.

J’ai envie de dire aux enfants et adultes X-Men : “Tu n’as pas tort : tu es différent !”

Pour ma fille, la technique Access Bars(R) a permis de nouvelles ouvertures et de nouvelles possibilités. Cette technique m’a fait également cheminer à tous les niveaux. Je perçois la vie autrement ! Aujourd’hui, je désire aider chaque personne à prendre conscience de ses propres capacités : les différences sont aussi des forces.

 

 

Nadine Lafond est mère de trois enfants de 24, 22 et 7 ans.  Elle est facilitatrice Access Bars dans Lanaudière et passionnée par le bien-être des enfants et des adultes.

 

Un outil gratuit à télécharger : La liste qui fait du bien!