Des jeux pour développer sa concentration

Des jeux pour développer sa concentration

Écouter son enseignant qui explique une nouvelle notion. Lire pendant au moins 15 minutes. Faire ses devoirs et leçons. Voilà autant de situations quotidiennes qui requièrent de la concentration de la part de votre enfant. Pas toujours facile!

Mais saviez-vous que certains jeux peuvent aider votre enfant à développer son attention et sa concentration?

L’attention, comment ça marche?

L’attention, c’est l’action qui permet de libérer son esprit pour se concentrer sur une tâche à la fois. Sans attention, aucune information ne peut être traitée, ce qui signifie qu’on ne peut pas apprendre.

L’attention peut être sollicitée de deux façons : de l’extérieur et de l’intérieur. Ainsi, notre système d’attention est stimulé de l’extérieur lorsqu’un stimulus, comme du bruit, un mouvement ou de la lumière, provoque une réponse. La télévision et les jeux vidéo entrent dans cette catégorie.

Lorsque la stimulation provient de l’intérieur, l’enfant doit faire un effort volontaire pour concentrer son attention sur un élément simple, comme un casse-tête ou un livre.

C’est en réalisant cet effort volontaire que votre enfant entraîne ses capacités d’attention qui lui permettront de s’attarder longtemps sur un élément statique et silencieux… comme son cahier de leçons.

8 actions concrètes pour des enfants moins distraits. Téléchargez le pdf ici.

Quelques suggestions de jeux

Voici plusieurs activités ou jeux qui aideront votre enfant à développer son attention et sa concentration.

Blocs
Tous les jeux d’empilage ou d’emboîtage obligent votre tout-petit à se concentrer sur ses mains. De plus, lorsque vous le laissez jouer seul, dans le silence, vous lui permettez de développer également son imagination. Une pierre, deux coups!

Cherche et trouve
Pour réussir à trouver le Minion qui mange du pop-corn, le miroir de Schtroumpf Coquet, Mme Bonheur ou le marteau de Thor, votre enfant aura besoin de beaucoup d’attention. Les livres Cherche et trouve, on adore!

Les blocs Lego
Le plus célèbre des jeux de construction favorise d’abord la motricité. Utilisés avec un modèle, ils demandent beaucoup de concentration, alors qu’utilisés seuls, ils feront travailler la créativité.

Jeux de discrimination visuelle
Jeu de mémoire, labyrinthe, suite logique, sudoku et casse-tête : tous des jeux qui nécessitent beaucoup d’attention.

Jeux de société
De nombreux jeux de société favorisent l’attention, la patience et la logique. Pensons au jeu de dames, aux échecs et au Scrabble. On a un petit faible pour la collection de jeux Smartgames, particulièrement les jeux Code couleur, Les pingouins patineurs et Lièvres et Renards.

Il est important de varier les jeux et de ce rappeler qu’aucun jouet n’est nécessaire pour jouer.

 

 
Véronique Leblanc a fondé Simplicité familiale pour promouvoir un mode de vie sain. Son approche fait vivre la joie dans nos foyers.  Elle permet à chacun de se libérer des croyances limitantes.
Pourquoi faire patienter les enfants?

Pourquoi faire patienter les enfants?

Voici une situation vécue par l’une de mes clientes et son fils. Appelons-les Jacinthe et Antoine afin de garder leur anonymat.

Antoine est un gentil garçon de 8 ans. Jacinthe, mère monoparentale, travaille six jours sur sept pour subvenir aux besoins de sa famille. Vous imaginez donc qu’il ne lui reste plus beaucoup de temps à accorder aux loisirs. Bien sûr, elle consacrait la septième journée au lavage, au ménage et aux courses.

Un jour, lors d’une séance de coaching familial, je lui ai donné un « devoir » : réaliser une activité avec Antoine avant notre prochaine rencontre, qui avait lieu le mois suivant. Ils ont donc choisi de faire un pique-nique trois semaines plus tard… ce qu’ils se sont empressés d’inscrire sur le calendrier en arrivant à la maison.

La première semaine, ils ont établi le menu et fait la liste de tous les ingrédients dont ils auraient besoin.

La deuxième semaine, ils sont allés à l’épicerie ensemble.

Les jours précédents le pique-nique, ils ont cuisiné les différents mets afin d’être prêts le jour J.

Puis, l’activité a eu lieu, comme prévu.

Savez-vous ce qu’Antoine a dit après l’activité? « Maman, c’était la plus belle journée de toute ma vie. »

 

Le pouvoir de l’anticipation

 

L’histoire de Jacinthe et d’Antoine démontre bien le pouvoir de l’anticipation et de l’attente chez les enfants. En effet, c’est l’anticipation du pique-nique et toute la préparation qui ont rendu ce moment si extraordinaire.

Si Jacinthe avait décidé de faire le pique-nique la journée même, ils auraient, bien entendu, passé un beau moment ensemble. Mais ça n’aurait sûrement pas été la plus belle journée de toute sa vie.

En faisant attendre Antoine, Jacinthe a su recréer la magie de Noël dans une activité familiale.

On le sait, à Noël, les enfants font leur liste de souhaits un mois à l’avance, décorent la maison, anticipent l’ouverture des cadeaux et rêvent à la venue du Père Noël. C’est donc toute la préparation et l’anticipation de l’événement qui font en sorte que les enfants sont si heureux le jour de Noël.

 

 

Faire patienter les enfants, ça s’apprend !

8 actions concrètes pour des enfants moins distraits. Téléchargez le pdf ici.

 

Lorsque l’on répond sur-le-champ au désir d’un enfant, il n’apprend pas l’importance de l’attente. C’est pourquoi il doit absolument y avoir un délai entre l’expression de son désir (rappelons qu’un désir n’est pas un besoin) et sa satisfaction.

Voici trois exemples concrets qui vous aideront à appliquer ce conseil au quotidien.

Exemple 1


Sophie veut un biscuit sucré avant le souper.

Son papa lui répond : « Non, ma puce. Le biscuit sucré (désir), c’est le dessert. Tu pourras le manger après ton souper. Mais comme tu as très faim (besoin), tu peux manger des crudités ou un morceau de fromage. »

Dans cet exemple, le délai entre l’expression du désir et sa satisfaction est court, soit environ une heure.

Exemple 2


Nous sommes mercredi soir et Logan veut jouer à un jeu vidéo.

Sa maman lui répond : « Mon chéri, comme d’habitude, tu pourras jouer aux jeux vidéo samedi, entre 16 h et 17 h. » Donc, au lieu de répondre sur demande à sa volonté, la maman a fait grandir le désir de son fils pendant quelques jours. D’ailleurs, une règle comme celle-ci peut vous éviter beaucoup de conflits avec votre enfant.

Exemple 3


Alors qu’il est à l’épicerie avec son père, Eliott voit des bonbons et demande s’ils peuvent en acheter.

Son papa lui répond : « Non, on n’achète pas de bonbons lorsqu’on fait l’épicerie. Tu sais bien que les bonbons sont réservés aux fêtes spéciales. »

Cet exemple démontre que le délai d’attente peut parfois être plus long. Ici, quelques semaines ont passé entre l’expression du désir (je veux des bonbons) et sa satisfaction (manger des bonbons à l’anniversaire de son ami).

En conclusion, on peut dire que plus un enfant attend avec impatience son jouet ou son activité, plus grande sera sa joie au moment de sa satisfaction.

 

 
Véronique Leblanc a fondé Simplicité familiale pour promouvoir un mode de vie sain. Son approche fait vivre la joie dans nos foyers.  Elle permet à chacun de se libérer des croyances limitantes qui l’empêchent de grandir.

 

10 avantages au minimalisme des jouets

10 avantages au minimalisme des jouets

Il y a plusieurs avantages à viser le minimalisme des jouets.

En se libérant des jouets qui ne rentrent plus dans le coffre, de ceux qui sont brisés, délaissés ou bruyants, Lorsque les comptoirs, les murs et les planchers sont moins chargés. L’espace est désencombré et cela a des avantages pour vous et pour vos enfants !

1-Les enfants ont davantage d’espace pour bouger et pour créer (essentiels au développement).  

2-L’enfant aura plus de facilité à se concentrer sur sa tâche (ex : brosser ses dents, faire ses devoirs).

3-L’enfant aura accès à ses propres ressources : créativité, questionnement, curiosité…

4-Il se mettra à se confier à vous (hey, tu sais quoi maman, l’enseignante a dit que…). 

5-Il sera davantage intéressé par ses propres jouets.

6-Il pourra aussi porter son attention à la bonne place, au bon moment.

7-Le rangement sera allégé (moins décourageant aussi).

8- C’est toute la maison qui devient plus paisible pour les sens.

9-Moins de conflits entre frères et soeurs.

10-Le niveau d’hormones de stress sera moins élevé : l’endormissement sera moins difficile le soir !

Les grands gagnants.

Vivre simplement est bénéfique pour toute la famille. Maman a moins besoin de répéter de ranger les jouets. Elle profite de petits moments de détente, car les enfants jouent seuls…  Mais ce sont surtout les enfants sont les grands gagnants, car leur cerveau est en développement. L’espace libéré permet à l’enfant de se retrouver et de mieux gérer ses émotions.

8 actions concrètes pour des enfants moins distraits. Téléchargez le pdf ici.

 
Véronique Leblanc a fondé Simplicité familiale pour promouvoir un mode de vie sain. Son approche fait vivre la joie dans nos foyers.  Elle permet à chacun de se libérer des croyances limitantes.

 

 

 

 

L’histoire du petit garçon : l’éducation et la créativité.

L’histoire du petit garçon : l’éducation et la créativité.

Le petit garçon

Une histoire qui démontre que nous avons le pouvoir de cultiver la curiosité, la spontanéité et la créativité des enfants.

Il était une fois un petit garçon qui allait à l’école.  Il était vraiment petit et l’école était très grande.

Mais lorsqu’il se rendit compte qu’il pouvait entrer directement dans sa classe en arrivant de dehors, il fût très content.  L’école ne lui semblait alors plus aussi grande qu’avant.

Un bon matin, le petit garçon allait à l’école depuis déjà quelques temps, son enseignante dit à toute la classe : «Aujourd’hui, nous allons dessiner.»

Il savait dessiner toutes sortes de choses : des tigres et des lions, des poules et des vaches, des trains et des bateaux, et encore.  Il sortit ses crayons de couleur et se mit, dès lors, à dessiner.

Mais son enseignante ajouta alors : «Attendez, nous ne sommes pas encore prêts à commencer!» Puis, elle attendit que tous ses élèves la regardent avant de poursuivre.

«Très bien» dit-elle. «Nous allons dessiner des fleurs.»

«Parfait», se dit le petit garçon.  Il adorait dessiner des fleurs. Il lui arrivait souvent d’en dessiner pour sa maman. Il se mit donc à en dessiner de très belles, des roses, des tulipes, des orangées, des bleues…

Encore une fois, son enseignante dit : «Attendez! Je vais vous montrer comment faire.»

Elle dessina une fleur rouge avec une tige verte.

«Voilà comment on dessine une fleur.», ajouta-t-elle. «Vous pouvez maintenant commencer à dessiner.»

Le petit garçon examina la fleur qu’elle avait dessinée. Puis il regarda les siennes. Il aimait mieux les siennes, mais… il n’en dit rien. Il retourna sa feuille de papier et dessina une fleur comme celle que son enseignante avait dessinée: rouge avec un tige verte.

(…)

Et le petit garçon apprit très vite à attendre, à regarder, et à tout faire de la même façon que son enseignante. Et, il cessa très vite de faire des choses à sa propre façon.

Puis, un bon jour, la famille du petit garçon déménagea dans une autre ville et il dut alors fréquenter une autre école. Cette école-là était encore plus grande que l’autre. Et il ne pouvait pas entrer directement dans sa classe. Il devait monter de longs escaliers et parcourir de longs corridors avant d’arriver à sa classe.

Et, le premier jour où il y alla, sa nouvelle enseignante dit : «Aujourd’hui, nous allons faire un dessin.»

«Parfait», se dit le petit garçon et il attendit que son enseignante lui montre comment faire.  Mais celle-ci ne dit alors rien de plus et elle se mit à circuler dans les rangées.

Lorsqu’elle arriva tout près de notre petit garçon, elle lui dit : «Tu n’as pas envie de dessiner aujourd’hui?»

«Mais oui» dit-il. «Qu’est-ce que je vais dessiner?»

«Je ne le sais pas», lui répondit-elle. «C’est ton choix, tu as sûrement des talents pour le dessin. Nous allons voir lorsque tu auras terminé.»

«Comment dois-je faire?» dit le petit garçon.

8 actions concrètes pour des enfants plus créatifs. Téléchargez le pdf ici.

«Comme tu veux», lui dit-elle.

«De quelle couleur?», demanda-t-il.

«À toi de choisir», lui répondit-elle. «Si tous mes élèves dessinaient la même chose, de la même couleur, je ne pourrais jamais savoir qui a dessiné quoi!»

«Je ne sais pas», ajouta le petit garçon.

Et, il se mit à dessiner une fleur rouge avec une tige verte…

Histoire de Helen G. Buckley

Véronique Leblanc est coach et conférencière. Elle a fondé Simplicité familiale pour promouvoir un mode de vie sain et bienveillant.
Le tri des jouets : ça fait du bien !

Le tri des jouets : ça fait du bien !

Que ce soit pour le ménage du printemps ou pour le tri d’avant Noël, désencombrer la maison des jouets fait du bien à toute la famille.

Les jouets qui s’accumulent avec les années peuvent surcharger les sens ! En triant les jouets, les enfants ont plus d’espace pour imaginer et bouger. Les parents voient moins d’objets à ranger !

Qu’est-ce qu’on écarte de l’environnement immédiat ?

1-Tous les jouets cassés. 

2-Tous les jouets et livres qui ne correspondent pas à l’âge de l’enfant.

3-Tous les jouets et livres qui ne correspondent pas à nos valeurs.

4-Tous les jouets qui se sont multipliés avec le temps : 4 camions de pompiers, 8 poupées à habiller, 3 voitures téléguidées…

5-Les jouets irritants : effets sonores, lumières clignotantes… 

Ces jouets créent des pics d’adrénaline et augmentent la production de corticoïdes dans l’organisme. 

6-Les jouets rigides : une seule bonne réponse.  

Ils ne laissent pas de place pour la liberté et la créativité des enfants.  Le coloriage et certains jeux de société font partie de cette catégorie. L’idée étant d’équilibrer les activités après une journée à l’école (surtout des activités dirigées).

 

Dans le coloriage, le dessin est déjà tracé. Dans le dessin libre, tout vient de l’enfant. C’est en multipliant les activités libres que l’enfant développe sa créativité et sa motricité fine: éplucher des clémentines, jouer à la plasticine, vaporiser de l’eau…

8 actions concrètes pour des enfants moins distraits. Téléchargez le pdf ici.

Qu’est-ce qu’on en fait ?

 

 

Donc, certains jouets seront à jeter, d’autres à donner, d’autres à garder précieusement afin de le ressortir au bon moment (ceux dont l’âge ne correspond pas), et d’autres à cacher afin de faire une rotation.

Le magasin de jouets s’avèrent une bonne option pour garder l’intérêt, tout en conservant un minimum de jouets à la disposition des enfants.  Il y a différentes façons de procéder. Par exemple, les enfants peuvent échanger des jouets un samedi par mois.

Un enfant peut être extraordinairement heureux avec un jouet unique et rudimentaire s’il a su développer son imagination et sa créativité, alors qu’un autre s’ennuiera avec 100 jouets sophistiqués s’il ne sait tirer plaisir que de la possession de nouveaux jouets. Frédéric Lenoir

Lorsque les enfants sont jeunes (moins de cinq ans), il est conseillé de faire le tri en leur absence, car tous les jouets deviendront importants et ils ne voudront pas se débarrasser de ceux-ci !  Ensuite, cela varie selon la personnalité de vos enfants. Certains sont très heureux de créer de l’espace pour leur prochain anniversaire.

Véronique Leblanc est coach familial, conférencière et fondatrice de Simplicité familiale. Elle vise la promotion d’un mode de vie sain et bienveillant pour tous !

Parents…tout simplement !

Parents…tout simplement !

Simplicity Parenting : un livre coup de coeur

Qu’est-ce qu’un mode de vie sain et adapté pour un enfant ?   Le livre Parents…tout simplement !  propose des moyens concrets pour redécouvrir la vie en famille avec… moins de stress et moins de pression !

Personnellement, j’ai réalisé que ma vie familiale n’avait pas à être si compliquée.  Mes enfants n’ont pas besoin d’une tonne de jouets, d’activités éducatives devant l’écran ou de sorties au parc d’attraction…  Ils ont surtout besoin que je sois disponible pour eux de manière constante et bienveillante.

 

Un mot sur l’auteur.

Kim John Pyne (M.ED) est conseiller auprès de 200 écoles publiques et privées américaines, chercheur, éducateur et consultant familial depuis 30 ans. Il est l’auteur du best-seller mondial Parents…tout simplement. Il a créé l’approche Simplicité Parenting pour accompagner parents et éducateurs dans les défis actuels: difficultés sociales, rivalité frères-soeurs, problème de comportement et d’opposition, agressivité, addiction, faible estime de soi, l’intimidation. Il parle de dérives comportementales dues au stress cumulatif et propose des changements efficaces pour restaurer les capacités naturelles des enfants. Il co-dirige un vaste programme de recherche visant à étudier et à développer une approche sans médication des troubles de l’attention (TDAH).

 

M. Payne a mené une étude consistant à simplifier la vie d’enfants souffrant d’un trouble du déficit de l’attention. En seulement quatre mois, ces symptômes disparaissaient chez 68% des jeunes sujets. Les aptitudes scolaires et cognitives de ces enfants augmentaient aussi de 37%, ce que l’on ne constate pas avec les médicaments généralement prescrits comme la Ritaline. Le Huffington Post.

Des petits changements simples et positifs sont proposés tels que :

  • Désencombrer les maisons des jouets et des vêtements
  • Limiter le temps d’écrans
  • Rendre les semaines plus prévisibles et plus constantes
  • Discuter des problèmes en l’absence des enfants
  • Augmenter le temps de jeux libres
  • Impliquer les enfants dans les tâches ménagères
  • Équilibrer les activités : activités physiques, manuelles, artistiques, intellectuelles…

Cette lecture m’a fait réfléchir et j’ai réalisé avec le temps  :

-Qu’en simplifiant la vie des enfants, ce sont les parents qui gagnent en temps, en plaisir et en liberté. Ils peuvent ainsi s’accomplir, vivre leurs passions et être des modèles heureux pour leurs enfants.

-Que les enfants se nourrissent surtout de nos émotions.

-que vivre simplement prévenait la majorité des problèmes (crises, anxiété, agitation, opposition, cauchemars, rigidité) et qu’il ait possible de renverser la vapeur.

-que jouets, les écrans, les discussions, les activités, les routines influencent le sentiment de sécurité (ou d’insécurité) des enfants.

-qu’il faut prendre le temps de s’arrêter pour que nos enfants puissent « digérer » toutes les stimulations quotidiennes.

-qu’il est possible de protéger la période de l’enfance comme nous protégeons la terre.

-que j’écoute davantage mon instinct maternel et que je fais davantage confiance en la vie !

 

Simplicité Parenting a apporté à ma famille beaucoup plus que ce que j’espérais.  C’est un livre coup de coeur qui me guide et que je consulte régulièrement. C’est une approche accessible à tous ceux qui désirent offrir le meilleur à leurs enfants.

 

Bonne lecture !

 

Véronique Leblanc. Coach familial, coach TDAH, conférencière, enseignante et passionnée par l’enfance. Elle a fondé Simplicité familiale qui encourage un mode de vie sain en famille. Le coaching Vivre sainement aide les parents à appliquer les principes de Simplicity Parenting dans leur quotidien.

Guide pour alléger le quotidien

Faire des listes qui s'allongent sans cesse... Ca vous dit quelque chose?
Vivez
 des journées intenses tout en vous épanouissant!

Succès! Vous recevrez bientôt votre guide