Connaissez-vous quelqu’un qui vit un problème de dépendance aux drogues, à l’alcool ou aux jeux, de dépendance affective ou de tout autre type de dépendance chronique ?

Sachez que la réflexologie, un soin précieux que j’affectionne tout particulièrement, peut vous soutenir dans votre globalité et dans votre démarche de désintoxication.

La réflexologie : un soin aux nombreux bienfaits

La réflexologie procure avant tout une détente profonde qui accompagne votre psychothérapie. Il s’agit d’une plus-value à votre démarche de désaccoutumance, parce qu’elle fera du bien à votre corps, votre âme et votre esprit.

La réflexologie, c’est un massage des pieds, des mains et des oreilles. Le réflexologue appuie sur des points et des zones réflexes afin d’apaiser des organes, des glandes et des parties du corps. Eh oui, on peut, par exemple, désengorger son foie en massant la partie extérieure de la voûte plantaire du pied droit.

Le massage, en réflexologie, sert à remettre en mouvement les fluides de votre corps et votre énergie, qu’on appelle chi en médecine chinoise. Ainsi, il procure d’importants bienfaits :

  • Meilleure oxygénation ;
  • Meilleur apport des nutriments partout dans le corps (organes, glandes, ainsi que systèmes musculaire, nerveux, circulatoire et squelettique) ;
  • Sentiment de bien-être mental et de calme ;
  • Stabilisation des émotions.

Après quelques séances, selon la réponse de votre corps, vous constaterez de réelles améliorations à tous les niveaux : moral, physique et peut-être même spirituel. La réflexologie vous aidera à retrouver votre équilibre et une réelle harmonie.

Un complément idéal à la psychothérapie

Lorsque je donne un soin de réflexologie à un client en désintoxication, je l’accompagne dans un espace chaleureux et sans jugement. Je l’accueille tel qu’il est, avec ses limites et ses besoins du moment.

Je suis heureuse d’offrir un soin en complément de la psychothérapie. En effet, la réflexologie peut vous aider à régulariser les effets désagréables du sevrage comme les malaises physiques, les tremblements, les crampes, les courbatures et les problèmes digestifs. Elle permet aussi d’atténuer les désagréments en lien avec l’humeur et le besoin intense de repos. Elle réduira votre niveau de stress, de peur, d’anxiété et d’angoisse, ce qui augmentera votre vitalité.

Une médecine douce ancestrale

La réflexologie n’est pas une mode passagère. Au contraire, c’est une médecine douce ancestrale et naturelle qu’on pratiquait autrefois en Égypte, en Chine ainsi que chez les Mayas, les Indiens et les Amérindiens.

En 1582, deux docteurs, Adamus et A’tatis, ont écrit un ouvrage sur la thérapie par les zones réflexes.

En 1893, Sir Henry Head a découvert que certaines zones de la peau deviennent hypersensibles quand un organe est malade. On les appelle zones de Head.

En 1902, Alfons Cornelius a publié un ouvrage intitulé Points de pression, origine et implications.

Au 20e siècle, les Américains ont poursuivi les découvertes. Le Dr William Fitzgerald a établi ce qu’on appelle la « thérapie des zones ». Il a divisé le corps en 10 zones longitudinales (5 à droite et 5 à gauche), qui se terminent toutes dans la même zone, soit un orteil ou un doigt. Puis, le Dr Joe Shelby Riley a poussé les travaux du Dr Fitzgerald et a réalisé des diagrammes détaillés des localisations des points réflexes sur les pieds et les mains.

Physiothérapeute, élève du Dr Riley et assistante du Dr Fitzgerald, la Dre Eunice Ingham a participé de nombreuses années aux recherches sur la « thérapie des zones ». En 1930, elle a entamé ses propres recherches et a découvert que les pieds étaient beaucoup plus sensibles que les mains. Elle a donc créé la cartographie des zones réflexes des pieds. On l’utilise d’ailleurs encore aujourd’hui dans l’enseignement et la pratique de la réflexologie plantaire.

Revenons à aujourd’hui…

De nos jours, la réflexologie est de plus en plus offerte en traitement complémentaire dans plusieurs centres de désintoxication. C’est notamment le cas du centre Paraclesus Recovery, situé en Suisse, qui compte une équipe d’intervenants qui soutient la clientèle de manière holistique.

J’espère que la réflexologie fera son entrée dans les centres de désintoxication québécois au cours des prochaines années. En attendant, je vous offre ce soin pendant et après votre désintoxication. Ce serait un grand plaisir pour moi de vous soutenir dans votre démarche et de vous aider à retrouver une vie harmonieuse.

Rendez-vous avec Nadia

 
Nadia Dicaire est réflexologue, praticienne AccessBars® et technicienne neuro-cutanée (TNC). Elle donne des soins empreints d’empathie, de chaleur humaine et de respect.

 

Guide pour alléger le quotidien

Faire des listes qui s'allongent sans cesse... Ca vous dit quelque chose?
Vivez
 des journées intenses tout en vous épanouissant!

Succès! Vous recevrez bientôt votre guide